top of page
  • Rédaction

Un nouveau parc verra le jour au centre d'Aigle!

Beaucoup de ceux qui habitent ou fréquentent notre belle ville d'Aigle se sont souvent demandé: mais qu'est-ce donc que ce beau jardin que l'on aperçoit au-delà du mur, à 50 mètres de la gare, à peine passé le rond-point? Les plus téméraires auront peut-être tenté de contourner le mur pour se retrouver devant un portail définitif: "Privé". Il s'agit en fait du parc du bâtiment Monséjour, propriété communale, qui abrite écoles de théâtre et de musique. Et en effet, le parc n'est pas (encore) accessible au public.

C'est une question de longue date à Aigle, à laquelle la municipalité a voulu répondre définitivement le 8 mai passé en soumettant au conseil communal un projet de réaménagement et d'ouverture au public de ce petit bijou ombragé, aux pelouses invitantes: création d'une ouverture sur le rond-point en direction de la gare, un parcours ombragé avec des bancs pour s'asseoir, renforcement des haies et de la végétation pour isoler au mieux de la route, ainsi que la reconstruction d'un kiosque qui pourra être exploité de façon saisonnière. L'idée est vraiment celle d'offrir un lieu invitant du printemps à l'automne, où venir s'asseoir sous les arbres, se rencontrer pour prendre un café. Un nouvel endroit pour vivre la ville.


Sur ce projet ("préavis" en langage administratif) se sont penchées nos élues Romaine Merminod et Laurence Burnier, en représentation du PLR. Elles ont défendu le préavis becs et ongles d'abord en commission, et ensuite au conseil communal de mercredi 28 juin. Et cela n'a pas été facile, car si les groupes politiques PLR, socialistes et de l'Alternative étaient favorables, on ne peut pas en dire autant de l'Entente Aiglonne et de l'UDC, auxquels sont venus donner main forte -étrangement s'agissant d'un parc - les verts.


"C'est une opportunité importante pour notre ville, un investissement qui profite vraiment à tous les habitants, et également aux touristes et personnes de passage à Aigle." déclare Romaine Merminod. "Un potentiel pour attirer également les visiteurs, et les inciter à remonter de la gare vers le centre ville."

Le kiosque sera réalisé en s'inspirant de celui présent dans le parc Monrepos de Lausanne (photo)

Mais tous ne sont pas d'accord: "inutile", "il suffit de juste ouvrir", "il y aura bruit, des déprédations, qui nuisent à la tranquillité de la ville", voilà certains arguments entendus durant les débats. "Ce sont vraiment deux visions du futur qui s'opposent" relève l'élue PLR. "Le PLR voit l'évolution de la ville comme une opportunité, et veut la doter de structures compatibles à sa nouvelle taille et importance, prendre en compte les besoins d'une nouvelle population. Mais de l'autre côté se manifestent des forces politiques qui bloquent, et en quelque sorte regrettent la petite bourgade silencieuse et tranquille d'il y a quelques décennies." Et tout a été mis en œuvre pour empêcher à ce projet de parc de voir le jour, jusqu'au vote à bulletin secret demandé par l'Entente Aiglonne.


Mais heureusement, mercredi soir au conseil communal, il s'agissait d'une minorité, et le préavis a finalement été accepté. Ainsi les aiglons pourront compter, nous espérons à partir de l'été prochain, d'un parc magnifique en plein centre ville!

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page